Universités

Billet d' Avion

Jeux - Games

Rencontres
Afrique
Sport & Stars
- Mettre BeninInfo en page d'accueil


Rapport 2011 sur l'indice du développement humain : un instrusment pour évaluer les politiques des Etats
11.11.2011- Écrit par Ben-Saïd Adjiboyrihan
Le rapport pour l’Afrique francophone de l’ouest et du centre sur le développement humain a été lancé. La cérémonie du lancement a eu pour cadre la salle de conférence de l’hôtel Novotel. C’était hier en présence du premier ministre béninois, des membres du gouvernement, des autorités et de plusieurs invités.«Durabilité et équité: un avenir meilleur pour tous». C’est le thème sous lequel le rapport du développement humain 2011 a été publié par le Programme des nations unies pour le développement (Pnud). Pour faire connaitre ce rapport aux pays de l’Afrique de l’ouest et du centre, le directeur adjoint du bureau régional du Pnud pour l’Afrique à New York a porté son choix sur la ville de Cotonou au Bénin. Pour Nardos-Békélé Thomas, la représentante résidente du pnub au Bénin, le thème de cette année est important dans l’indice du développement humain en ce sens que cela permettra le partage équitable et durable des ressources disponibles dans chaque pays de l’Afrique de l’ouest et du centre. Le rapport va permettre de mesurer les performances et les contres performances de la gestion politique, économique, sociale sans oublier aussi les autres domaines des autorités des pays qui sont concernés. Aussi, pense-t-elle que le rapport une fois publié va stimuler des débats de haut niveau sur des thèmes intéressants de la vie au Bénin. ‘’Il faut créer chaque année 110 mille emplois pour réduire la pauvreté’’ a-t-elle déclarée. Pour Adidjatou Mathys, ministre de l’économie représentant le ministre du développement Marcel De souza, le rapport invite les autorités ouest et centre africaine à trouver des moyens pour l’amélioration de leur politique de développement enfin de permettre à leur peuple de commencer par sortir peu à peu de leur pauvreté. Toujours pour elle, les gouvernements de l’Afrique de l’ouest et du centre doivent relever un défi. Ce défi consiste à faire en sorte de trouver les moyens pour assurer un mieux être à leur population. Quant à M’baye Babacar Cissé directeur adjoint du bureau régional du Pnud pour l’Afrique à New York déclare que ce rapport se penche sur les probables voix que doivent suivre les autorités de l’Afrique subsaharienne pour le développement de leur pays. ‘’Le rapport intervient à un moment de bouleversement du monde’’ a laissé entendre le premier ministre Pascal Irénée Koupaki. Ce qui participera selon lui au renforcement de la capacité des autorités à bien gouverner. Et pour aller vite, il faut travailler pour augmenter la productivité des collectivités locales. Il faut noter qu’à la fin de la cérémonie de lancement un échange avec les hommes de la presse a été organisé enfin de donner beaucoup plus d’explications sur le rapport.

Recommandez cet article