La présidente de la Confédération helvétique à Cotonou du 12 au 14 juillet.
La Nation- Par Josué F. MEHOUENOU 05 Juil 2017
Le gouvernement reçoit prochainement un hôte de marque. Mi-juillet, la présidente de la Confédération helvétique, Doris Leuthard, est attendue à Cotonou pour une visite d’Etat. Annonce faite ce mercredi 5 juillet par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.
« Dans quelques jours, la présidente de la Confédération helvétique va effectuer une visite officielle. C’est un symbole très fort ». Ce n’est pas sans émotion que cette nouvelle a été portée aux médias, ce mercredi 5 juillet par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Aurélien Agbénonci.
Entre le 12 et le 14 juillet prochain, selon ses déclarations, le premier citoyen de la Suisse séjournera en terre béninoise et sera reçu par son homologue béninois. De quoi rabattre le caquet à ceux qui font le procès au régime dit de la Rupture de Patrice Talon d’être peu désirable et de ne pas recevoir des personnalités étrangères. D’ailleurs, cet argument ne tient pas la route, s’insurge Aurélien Agbénonci. « Depuis l’arrivée du président Patrice Talon à la tête du pays, plusieurs chefs d’Etat ont souhaité nous rendre visite. Des organisations ont même souhaité tenir des sommets dans notre pays. Mais lorsque vous voyez l’état des édifices publics, l’état de fonctionnement approximatif de certaines de nos installations, le président a estimé que l’image que nous devons projeter de notre pays doit être une belle image. Chaque fois que le souhait est exprimé, il a dit de demander à nos amis de patienter », a indiqué Aurélien Agbénonci. En tout cas rassure-t-il, l’absence de visiteurs de marque « n’est pas une faiblesse de notre diplomatie ».
.